Archive for the ‘Gore’ Category

h1

Critique de Planète Terreur

29 août 2007

2163-2006-12-28-20_29_31_1024_1.jpg 

Ce soir, c’était apparemment la dernière diffusion du film Planète Terreur au cinéma Kinépolis de Metz ! J’ai pas trop suivi l’actualité cinématographique ces derniers temps, mais pour qu’un film sorti y’a pas deux semaines soit retiré si prématurément de la programmation du cinéma, le nombre d’entrées doit être sacrément mauvais (d’ailleurs on était même pas 20 dans la salle)… M’enfin, personnellement je juge pas un film sur son nombre d’entrées, et Planète Terreur est pour moi l’exemple type. Oui, je donne d’entrée mon avis : j’ai adoré.

Pour la petite histoire, Planète Terreur faisait à l’origine parti de Grindhouse avec son « frère » Boulevard De La Mort. Les deux productions faisaient parties d’une seule séance aux USA, puis séparé en deux pour le reste du monde. J’étais déjà allé voir Boulevard De La Mort en juin dernier et j’étais assez mitigé, pour ne pas dire déçu (voir ma critique). Le film accusait des dialogues bien trop long et inintéressant… Dommage car les scènes d’actions étaient époustouflantes.

Planète Terreur ne fait, lui, pas les mêmes erreurs. L’action est omniprésente et les fans d’hémoglobine et de zombies seront aux anges ! Excellent film gore qui ne fait pas dans la dentelle et ou les parties génitales mutilées, rongées par la gangrène, sont omniprésentes ! Attention les gars, les couilles en prennent pour leur grade !

Le casting est de qualité avec les apparitions remarquées de Danny Trejo (bande annonce de Machette), Tom Savini, Bruce Willis ou encore Quentin Tarantino lui même.

Bref, Planète Terreur est pour moi un excellent film qui plaira à coup sur aux fans du genre. Si vous avez un cinéma proche de chez vous qui le diffuse encore, courez vite le voir avant qu’il ne disparaisse des écrans !

h1

Boulevard de la mort : ma critique

20 juin 2007

Ce soir je suis allé avec un ami voir le dernier film de Tarantino : Boulevard de la mort. J’avais lu pas mal de critiques, autant de bonnes que de mauvaises, au sujet de l’œuvre et savais donc un peu à quoi m’attendre. Pour être bref, disons qu’on sort de la salle de cinéma avec un avis assez mitigé.

Les scènes d’actions sont exceptionnelles, les deux premières courses poursuites sont relativement courtes mais d’une grande violence et c’est véritablement jouissif de voir ça sur grand écran. La scène finale est elle aussi absolument géniale, et dure pratiquement 30 minutes. C’est de la cascade non stop avec des voitures de rêves et on ne demande que ça.

Mais le problème, c’est ce qu’il y a entre les scènes d’action, de bagnoles, dont le héros n’est autre que l’excellent Kurt Russell avec ses vannes à deux balles (perso j’adore son humour) et sa voiture démoniaque qui fait directement référence au film Christine. Oui, car le film c’est également au moins une heure de dialogues de nanas. Entre nous, leurs problèmes de sexe, on s’en branle, et quant les dialogues deviennent trop long, on attend qu’une chose : que Stuntman Mike entre en jeu, car c’est en lui que réside tout l’intérêt du film. Personnage dont on ne sait finalement pas grand chose si ce n’est qu’il est complètement barjo. Heureusement que les actrices sont carrément bonnes et que les plans de caméra sont si bandants, car on aurait plus d’une raison de s’endormir lors des trop nombreux dialogues inintéressants.

Pas mon Tarantino préféré, mais pas non plus celui que j’aime le moins.